Bergholtz-Zell   Leave a comment


PELERINAGE DE L’OELBERG a BERHOLTZ ZELL

Les sites alsaciens

Bergholtz: vue des hauteurs du Weissenstein.Bergholtz Zell : vue générale des hauteurs de l'Oelberg. A droite, le clocher d'Orschwihr.Bergholtz Zell : le chemin de croix de l'Oelberg.

BZ

10/06/2010 19:30:12
menu
menu2

Bergholtz−Zell

Présentation

Altitude 238 m − 573 m
Superficie 226 ha = 2,26 km²
Densité 166,15 hab/km²
Latitude 47° 55′ 50 » Nord
Longitude 07° 14′ 02 » Est
Population (Source INSEE 2006) 376 habitants
Code postal 68500

Cette commune a été fondée vers l’an 700 par les moines de Saint−Pirmin.
Le calvaire de l’Oelberg vaut le détour. 5 oratoires et chapelles retracent la passion du Christ. Après un escalier monumental, on y accède par un sentier qui serpente dans un ensemble paysager très agréable. A noter aussi la reproduction en bois polychrome de la cène de Léonard de Vinci.

La mairie

Mairie de Bergholtz-Zell

30 rue des Suisses
68500 BERGHOLTZ-ZELL

Horaires d’ouverture :

Lundi 10 h 00 à 11 h 30
Mardi 16 h 00 à 18 h 00
Jeudi 10 h 00 à 11 h 30
Vendredi 16 h 00 à 18 h 00

téléphone : 03 89 62 14 50
fax : 03 89 62 14 54

Le Maire : Madame Josiane Hurth

Infos pratiques :

Ramassage des déchets :
Ordures ménagères : Lundi
Sacs de tri : Mercredi des semaines impaires

Important n’oubliez pas de sortir les poubelles le soir apres 18 heures

Le Chambard
Bergholtz-Zell Bergholtz-Zell
Bergholtz-Zell

L’Historien

Cette partie du bourg forma avec Bergholtz une seule paroisse jusqu’à la Révolution ainsi qu’ une seule commune jusqu’en 1824.
Saint Pirmin aurait fondé au 8ème siècle Bergholtz-Zell. Le second nom vient de « Zell  » ou « cella », oratoire monastique.
Le même Saint Pirmin fonda peu après l’abbaye de Murbach, à laquelle Bergholtz-Zell appartint jusqu’à la Révolution.

[ Retour au Début de la Page ]

Le Promeneur

Bergholtz-Zell : l'église Copyright ARdV
Place de l’église se trouve un sarcophage bien conservé datant du haut Moyen Age.Le bourg abrite des maisons des 17ème et 18ème siècles ainsi qu’une fontaine de 1800.L’église, construite en 1874 a permit le réemploi des piliers à inscriptions de l’église romane disparue.Elle abrite notamment le tableau  » Tobie et les 3 Archanges » datant du 18ème siècle.Aux alentours, 2 croix de chemin de 1856 et de 1864.
Pèlerinage du « Mont des Oliviers » dit « Oelberg » avec une aire aménagée en 1872, et 4 chapelles avec chemin de croix dédiées à Notre Dame des Sept Douleurs.

[ Retour au Début de la Page ]

Divers-Infos

Bergholtz-Zell Copyright ARdV

Altitude 260 m. 336 habitants.

Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges.

Vigne : Route des vins d’Alsace.

Sentier des carrières.

Forêt, céréales. Elevage de bovins.

Artisanat rural.

Fête patronale
le 21mars.

Fête communale
les 1er et 2ème dimanches de septembre.

Découvrez tous les marchés de Noël et animations de Fin d’Année sous

http://www.alsace-noel.com

[ Retour au Début de la Page ]

Le Chambard

href= »http://www.xiti.com/xiti.asp?s=22720″ TARGET= »_top »>

Distillerie Artisanale G.MICLO
Distillerie Artisanale d’Eaux-de-Vie de Fruits
68650 LAPOUTROIE
Tél. 03 89 47 50 16 Fax 03 89 47 21 03
Pour nous découvrir, cliquez ici
Distillerie M. WINDHOLTZ
31,avenue du Général de Gaulle 68150 RIBEAUVILLE FRANCE Tél : 03.89.73.66.64 Fax: 03.89.73.37.82
Pour en savoir plus, CLIQUEZ Ici
[Signaler une erreur]

BERGHOLTZ-ZELL

Dans un vallon où coule une source d’une grande pureté, à une altitude de 260 m se situe Bergholtz-Zell qui fut fondé au VIII° siècle, par les moines bénédictins. Ce petit village viticole content 380 habitants a su conserver son art de vivre et son authenticité. Fruits de ses coteaux ensoleillés, on y célèbre dans des caves traditionnelles, les vins issus des meilleurs terroirs.

Le jardin de l’Oelberg, né de la générosité des villageois, un calvaire d’une rare beauté dans un parc d’une flore d’une exceptionnelle variété. Le parcours retrace la passion du Christ à travers chapelles et oratoires dans lesquels sont présentées des sculptures grandeur nature.

Le sentier des carrières vous mènera à travers vignes et forêts à la découverte des impressionnantes falaises de grès rose. Au point le plus élevé vous serez récompensé par un panorama grandiose donnant sur la plaine du Rhin, la Forêt – Noire et les Vosges.

On sait que le village est ancien puisqu’il possédait une église en 1006, détruite pour vétusté en 1873 et dont d’intéressants éléments on été réemployés dans la construction de l’actuelle (Linteau au Musée de l’oeuvre Notre Dame à Strasbourg). Le village fut fondé au VIIIè par St Pirmin avant qu’il ne créé l’abbaye de Murbach. Ruiné lors de la guerre de Trente Ans, il est repeuplé par des Suisses et des Allemands et son territoire planté de cépages nobles sur instigation de l’abbé. La colline de l’Oelberg fournit au XVIIIè les pierres pour l’édification de Neuf Brisach; pour leur acheminement est creusé en 1699 le canal Vauban. A la Révolution, le village prend son autonomie par rapport à Murbach.

Le village comporte de belles maisons vigneronnes du XVIIè. Sur l’Oelberg le pèlerinage à « Notre Dame des Sept Douleurs » comprend trois chapelles et quatre oratoires abritant un chemin de croix. Le site a été aménagé entre 1872 et 1878 et comporte aussi une fontaine octogonale. Trois itinéraires permettent de découvrir les anciennes carrières.

Comments

On sait que le village est ancien puisqu’il possédait une église en 1006, détruite pour vétusté en 1873 et dont d’intéressants éléments on été réemployés dans la construction de l’actuelle (Linteau au Musée de l’oeuvre Notre Dame à Strasbourg). Le village fut fondé au VIIIè par St Pirmin avant qu’il ne créé l’abbaye de Murbach. Ruiné lors de la guerre de Trente Ans, il est repeuplé par des Suisses et des Allemands et son territoire planté de cépages nobles sur instigation de l’abbé. La colline de l’Oelberg fournit au XVIIIè les pierres pour l’édification de Neuf Brisach; pour leur acheminement est creusé en 1699 le canal Vauban. A la Révolution, le village prend son autonomie par rapport à Murbach.

Le village comporte de belles maisons vigneronnes du XVIIè. Sur l’Oelberg le pèlerinage à « Notre Dame des Sept Douleurs » comprend trois chapelles et quatre oratoires abritant un chemin de croix. Le site a été aménagé entre 1872 et 1878 et comporte aussi une fontaine octogonale. Trois itinéraires permettent de découvrir les anciennes carrières.

Village voisin, Bergholtz est un charmant petit village viticole qui possède un Grand Cru, le Spiegel, dont les 25ha produisent d’excellents Tokay pinot gris, Gewürtztraminer et Riesling

Rate This————————————————————————————————————-
Publicités

publié 14 octobre 2010 par jacqueslucienne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • CA POURRAIT CORRESPONDRE A UN CERTAIN FRANCOIS_
    il etait une fois un enorme monstre qui mangeait tous les habitants de la foret! Rien ne pouvait l'arreter.Mais un jour,il s'ecroula raide mort... a l'autopsie on constata qu'il avait un anus si minuscule qu'il ne pouvait pas evacuertout ce qu'il avait devore. MORALITE:quand t'es un petit trou du cul,evite d'avoir une grande gueule

  • MAZARIN

    A méditer, la citation de Colbert & Mazarin, qui n'a pas pris une seule ride !

    Colbert : Pour trouver de l'argent, il arrive un moment où tripoter ne suffit plus. j’aimerais que Monsieur le Surintendant m'explique comment on s'y prend pour dépenser encore quand on est déjà endetté jusqu'au cou…
    > > > > > > > > > > Mazarin: Quand on est un simple mortel, bien sûr, et qu'on est couvert de dettes, on va en prison. Mais l'État…, lui, c’est différent. On ne peut pas jeter l'État en prison. Alors, il continue, il creuse la dette ! Tous les États font ça.
    > > > > > > > > > > Colbert : Ah oui ? Vous croyez ? Cependant, il nous faut de l'argent. Et comment en trouver quand on a déjà créé tous les impôts imaginables ?
    > > > > > > > > > > Mazarin : On en crée d'autres.
    > > > > > > > > > > Colbert : Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus qu'ils ne le sont déjà.
    > > > > > > > > > > Mazarin : Oui, c’est impossible.
    > > > > > > > > > > Colbert : Alors, les riches ?
    > > > > > > > > > > Mazarin: Les riches, non plus. Ils ne dépenseraient plus. Un riche qui dépense fait vivre des centaines de pauvres
    > > > > > > > > > > Colbert : Alors, comment fait-on ?
    > > > > > > > > > > Mazarin: Colbert, tu raisonnes comme un pot de chambre sous le derrière d'un malade ! il y a quantité de gens qui sont entre les deux, ni pauvres, ni riches… Des Français qui travaillent, rêvant d'être riches et redoutant d'être pauvres ! c'est ceux-là que nous devons taxer, encore plus, toujours plus ! Ceux là ! Plus tu leur prends, plus ils travaillent pour compenser… c'est un réservoir inépuisable.
    > > > > > > > > > >
    > > > > > > > > > > Extrait du "Diable Rouge" !
    > > > > > > > > > > C'était il y a 4 siècles !