Le grand gâchis

Tribune UFF

 

Publié le 2 mars 2013 par 2 commentaires
 

L’info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

Une majorité de français souhaite – qu’elle que soit leur appartenance politique – avant toute chose vivre dans une France paisible, prospère, unie, fidèle à son histoire, à ses racines, pour le bien et l’avenir de chaque concitoyen.
Une majorité de français veut empêcher la France de sombrer et désire que soient défendues des valeurs telles que l’effort, la liberté, l’incorruptibilité, la moralité, le devoir, l’honnêteté.
C’est pourquoi une poignée d’entre eux a créé une association de militants : 

Union de la France Forte – UFF  

   TRIBUNE LIBRE   

UFF logo
La Jeunesse : le grand gâchis de la gauche !!!

Comité interministériel de la Jeunesse : le grand gâchis

Présenté à Matignon dans le cadre du Forum Français pour la Jeunesse, sur les premières propositions du gouvernement pour la jeunesse, le plan « priorité jeunesse » est un grand gâchis.

Alors que François Hollande s’était autoproclamé candidat puis Président de la jeunesse, le résultat est très en dessous de l’ambition.

* Les mesures présentées représentent un magma sans cohérence ni enthousiasme.

* Une nouvelle fois, le Gouvernement socialiste a pratiqué une politique de clientèles ne s’adressant pas à l’ensemble de la jeunesse se limitant aux jeunes que l’on entend.

Quid des jeunes ruraux qui souvent ne peuvent pas sortir de leur village le soir ou le week-end faute de transports.

Ces mêmes ruraux qui doivent passer le permis de conduire à des coûts exorbitants et dans des délais hallucinants pour simplement pouvoir avoir une chance de trouver un travail ?

Quid des jeunes des classes moyennes, ceux à qui personne ne parle ?

Il est affolant de penser, que le Premier ministre pense régler le problème du chômage des jeunes par l’emploi aidé, les emplois d’avenir, les contrats de génération.

Que nous propose-t-on encore ? De favoriser l’accès des jeunes à la fonction publique !

La jeunesse a d’autres rêves que de travailler 42 ans dans la fonction publique !

On ne peut mettre la jeunesse sous perfusion de l’Etat, d’abord étudiant avec une allocation d’études, puis avec des contrats aidés non-qualifiants, financés à 100% par l’argent public.

C’est irrationnel en ces moments d’austérité.

Où sont les mesures en faveur des jeunes entrepreneurs ? Aucune !

Bien au contraire, les signaux envoyés sont extrêmement négatifs, de la taxation des plus-values à la suppression de l’auto-entrepreneur.

Pour conclure, la jeunesse a besoin d’être aidée, pas assistée ni enfermée dans des carcans.

Libérer la jeunesse, c’est lui ouvrir tous les horizons, lui dire que tout est possible.

Aimer la jeunesse, c’est lui faire confiance.

Philippe Pierre 
Délégué Régional de l’Union de la France Forte
Délégué du maire d’Étampes
Responsable UMP du canton, Membre du comité départemental 91

* * * * * * * * * * 

 Hausse du chômage !!!
3,16 millions de chômeurs.

Catastrophique, mais sans surprise, le pire reste à venir.

Une fois de plus les chiffres du chômage sont à la hausse, pour atteindre des sommets non égalés depuis 1997.

C’est chiffres sont alarmants, mais pouvons-nous nous montrer surpris, alors qu’ils ne sont, que le résultat de la politique économique désastreuse du gouvernement Ayrault ?

Depuis sa prise de fonction, M. Hollande n’a aucunement réformé le pays, mais seulement augmenté de façon massive, les impôts entraînant ainsi la chute des investissements industriels et la diminution du pouvoir d’achat.

Notre économie doit diminuer les dépenses publiques, ce qui n’est toujours pas proposé par le gouvernement en place.

Nous ne pourrons inverser la courbe du chômage sans volonté politique de réforme.

Malgré les promesses de François Hollande et de son gouvernement, qui ont voulu faire croire aux miracles, aux plus fragiles, la hausse du chômage a de nouveau frappé notre pays.

Cette situation est angoissante, tant le gouvernement de Jean-Marc Ayrault s’avère incapable de comprendre ses erreurs, comme de prendre les décisions qui s’imposent.

Avec « les emplois d’avenir », qui ne sont que des contrats aidés et subventionnés, le gouvernement Ayrault se contente de cacher la poussière sous le tapis.

En compliquant encore davantage le marché du travail, le gouvernement Ayrault bloque net toute initiative d’embauche.

En découvrant à peine la nécessité absolue de renforcer la compétitivité de nos entreprises, le gouvernement prend un retard considérable et coupable qui handicape l’avenir.

Les véritables chances de reprise relèvent, il est vrai, d’un courage dont le gouvernement semble hors de portée :       

* Baisse drastique des charges, 

* Hausse franche du temps de travail,

* Réduction massive des normes qui cadenassent nos entreprises.

Si la situation économique est difficile, avec ce gouvernement, le pire reste donc à venir !

Avec des emplois aidés et des entreprises sacrifiées.

Le gouvernement ne semble pas comprendre qu’il met de la boue dans le moteur.

Les chiffres du chômage sont très préoccupants !!!!

La réalité, c’est qu’après bientôt 10 mois au pouvoir, François Hollande est en échec sur tous les plans :

* La croissance sera plus faible qu’annoncée.

* La courbe du chômage ne sera pas inversée.

* L’objectif des 3% de déficit ne sera pas atteint.

* La hausse des impôts se poursuivra.

Ses résultats sont mauvais, parce que sa politique est mauvaise.
Philippe Pierre 
Délégué Régional de l’Union de la France Forte
Délégué du maire d’Étampes
Responsable UMP du canton, Membre du comité départemental 91

* * * * * * * * * *

 L’argent public !!!!!

Avec de l’argent public, comme M. Hollande, Ayrault, Sapin et quelques millions d’autres, que l’on ne paie pas ou peu de cotisations sociales, qu’on bénéficie d’un système de retraite réservé à sa seule catégorie.

D’un système de placement financier défiscalisé, et qu’on n’a jamais investi un euro dans une entreprise mais tout placé dans des résidences secondaires.

On doit à minima, avoir l’honnêteté de ne jamais prononcer le mot Égalité, ni d’exiger des autres fussent-ils devenus riches, plus de solidarité qu’on ne s’en impose à soi-même”.

38 ministres et ministres délégués qui se goinfrent (le mot est faible) à nos frais, n’est-ce pas cela qui est VRAIMENT minable ?

* Demander aux contribuables de payer plus d’impôts, pour financer 4 personnes au service de la concubine de Hollande, n’est-ce pas minable ?

* Duflot et Filippetti, qui bradent des Légions d’Honneur à tous leurs copains, n’est-ce pas minable ?

* Un premier ministre qui veut un nouvel aéroport plus grand, à sa gloire, alors que personne ne prend l’avion à Nantes grâce au TGV.

* Des ministres sans aucune exemplarité dont certains ont été condamnés ou devraient l’être…, un gouvernement incompétent et non coordonné qui gesticule au gré du vent, n’est-ce pas minable ?

* Insulter un homme qui a choisi de s’expatrier, alors que nous sommes censés être libres de nos mouvements dans ce pays, n’est-ce pas minable ?

Combien coûtent ces donneurs de leçon du gouvernement et du PS, qui passent leur temps à nous culpabiliser, mais ne veulent surtout pas réduire leur train de dépenses, alors qu’ils détruisent la France, ses emplois et ses valeurs ?

N’est-ce pas minable ?

Un 1er ministre qui sort de son devoir de réserve et sans aucune dignité, insulte une personne, n’est-ce pas minable ?

* Que veut dire l’expression « la citoyenneté française est un honneur« 

* A-t-on oublié les accords d’Helsinki qui permettent à toute personne de franchir les frontières ?

* A-t-on oublié le principe européen du droit de s’installer là où l’on veut en Europe ?

* A-t-on oublié l’existence de la citoyenneté européenne ?

* Comment la ministre de la culture (ou plutôt de l’inculture) ose-t-elle faire un procès d’antipatriotisme?

Elle a oublié semble-t-il que pendant la campagne, elle parlait de la France « rassie et moisie », déclarant en même temps son amour aux immigrés à qui elle attribuait la libération et la construction de la France !

* C’est sûr que côté patriotisme, elle en connaît un rayon !

* Comment osent-ils parler de patriotisme, alors qu’ils ne rêvent que de brader la nationalité française en la donnant contre un bulletin de vote…

Ce « président » et ses « ministres » sont la honte de la France.

Ce beau pays qu’ils sont en train de détruire.

Réveillez-vous, s’il vous plaît, pour l’avenir de nos enfants !!!!

Philippe Pierre 
Délégué Régional de l’Union de la France Forte
Délégué du maire d’Étampes
Responsable UMP du canton, Membre du comité départemental 91

 

* * * * * * * * * *

 La gauche dopée à l’impôt !!! 

Les socialistes dopés à l’impôt !!!!

Dans un entretien au Monde, Christian Eckert, député et rapporteur du Budget à l’Assemblée nationale, déclare « que les députés socialistes sont prêts à augmenter le taux de TVA à 20% » .

Il est loin le temps où, sur France 2, le candidat socialiste François Hollande, le 3 Janvier 2012, expliquait : « Je ne veux pas que les Français soient affligés de trois ou quatre points de TVA. Cela ne protégera pas des importations extérieures et cela aura des conséquences graves sur la croissance. »

Si seulement, cette hausse de TVA servait à défendre la compétitivité de nos entreprises, comme c’était le cas avec la TVA anti-délocalisation supprimée par les mêmes socialistes !

Malheureusement, cette hausse de TVA annoncée ne trompe personne : ce n’est qu’un expédiant pour financer le manque de courage politique.

On se souvient aussi de Monsieur Cahuzac qui, le 5 Janvier 2013 au Grand Rendez-Vous Europe 1, déclarait : « pas d’augmentation d’impôts prévue ou prévisible, envisagée ou envisageable » d’ici à la fin du quinquennat, alors que depuis deux semaines, on ne compte plus les moyens de fiscaliser et taxer les Français un peu plus : 

– Fiscalisation des allocations familiales.

– Suppression de la demi-part fiscal pour les étudiants.

– Taxe d’habitation calculée en fonction du revenu 

– Et aujourd’hui la TVA…!

De qui se moque-t-on ?

Le Gouvernement doit trouver 6 milliards d’euros et aucune réduction de dépenses de l’Etat n’a été annoncée !

Les socialistes ne vont pas mettre la main sur une cagnotte cachée.

Non, encore une fois de plus, se sont les Français qui vont payer !

Philippe Pierre 
Délégué Régional de l’Union de la France Forte
Délégué du maire d’Étampes
Responsable UMP du canton, Membre du comité départemental 91
 

UFF logo SUIVEZ PARTICIPEZ

  Les articles les plus lus du moment  

  1. Hollande casse Sarko
  2. La mémoire qui flanche
  3. Un monde meilleur

        Observatoire du MENSONGE et de la Désinformation   

    Rejoignez l’Observatoire du MENSONGE dans son combat contre la désinformation et pour la France !

    Devenez SUIVEUR, participez, commentez, écrivez mais engagez-vous…

    Vous aimez : alors partagez !

    #####

        BLOG, mode d’emploi, cliquez ICI   

    #####

    Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article :  UFF – Union de la France Forte –


        L’oppos

Publicités

Publié 2 mars 2013 par jacqueslucienne dans == CONSO

  • CA POURRAIT CORRESPONDRE A UN CERTAIN FRANCOIS_
    il etait une fois un enorme monstre qui mangeait tous les habitants de la foret! Rien ne pouvait l'arreter.Mais un jour,il s'ecroula raide mort... a l'autopsie on constata qu'il avait un anus si minuscule qu'il ne pouvait pas evacuertout ce qu'il avait devore. MORALITE:quand t'es un petit trou du cul,evite d'avoir une grande gueule

  • MAZARIN

    A méditer, la citation de Colbert & Mazarin, qui n'a pas pris une seule ride !

    Colbert : Pour trouver de l'argent, il arrive un moment où tripoter ne suffit plus. j’aimerais que Monsieur le Surintendant m'explique comment on s'y prend pour dépenser encore quand on est déjà endetté jusqu'au cou…
    > > > > > > > > > > Mazarin: Quand on est un simple mortel, bien sûr, et qu'on est couvert de dettes, on va en prison. Mais l'État…, lui, c’est différent. On ne peut pas jeter l'État en prison. Alors, il continue, il creuse la dette ! Tous les États font ça.
    > > > > > > > > > > Colbert : Ah oui ? Vous croyez ? Cependant, il nous faut de l'argent. Et comment en trouver quand on a déjà créé tous les impôts imaginables ?
    > > > > > > > > > > Mazarin : On en crée d'autres.
    > > > > > > > > > > Colbert : Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus qu'ils ne le sont déjà.
    > > > > > > > > > > Mazarin : Oui, c’est impossible.
    > > > > > > > > > > Colbert : Alors, les riches ?
    > > > > > > > > > > Mazarin: Les riches, non plus. Ils ne dépenseraient plus. Un riche qui dépense fait vivre des centaines de pauvres
    > > > > > > > > > > Colbert : Alors, comment fait-on ?
    > > > > > > > > > > Mazarin: Colbert, tu raisonnes comme un pot de chambre sous le derrière d'un malade ! il y a quantité de gens qui sont entre les deux, ni pauvres, ni riches… Des Français qui travaillent, rêvant d'être riches et redoutant d'être pauvres ! c'est ceux-là que nous devons taxer, encore plus, toujours plus ! Ceux là ! Plus tu leur prends, plus ils travaillent pour compenser… c'est un réservoir inépuisable.
    > > > > > > > > > >
    > > > > > > > > > > Extrait du "Diable Rouge" !
    > > > > > > > > > > C'était il y a 4 siècles !