la France est bien pire que le Liban en 1982

Samedi 2 mars 2013
Sous assistance médicalisé, la France se meurt …
Je suis Libanais. Le Liban est un pays communautaire dans lequel vivent Musulmans et Chrétiens en essayant un tant soit peu de garder une cohésion qui dans les faits n’existe pas. On m’a envoyé le lien de Youtube où j’ai pu visionner la chanson « e-slam ».
J’ai eu une certaine satisfaction en visionnant le clip, satisfaction frisant le cynisme.
Explications : en 1982 après les massacres de Sabra et Chatila (camps Palestiniens) imputé aux milices chrétiennes, France 2 (à l’époque Antenne 2) avait dépêché une journaliste sur place pour recueillir les informations et les propos du ministre de l’intérieur. Les questions posées par la journaliste (connue pour être de gauche) ressemblaient plus à un inquisitoire qu’à une entrevue. Le directeur général du ministère de l’intérieur(Farouk Abi Lamaa – Chrétien) lui avait répondu ce qui suit :
« Au Liban, nous sommes trois millions d’habitants. Nous avons accueilli 300.000 Palestiniens soit 10% de la population. Ces Palestiniens sont majoritairement armés. Le jour où, en France, vous aurez l’équivalent de 10% de votre population, étrangère et armée, revenez et posez moi la question de savoir comment les massacres ont eu lieu. »
Trente ans se sont écoulés, et la France aujourd’hui est dans un état bien pire que le Liban en 82 : l’argent a un pouvoir bien plus supérieur que les armes ; il s’insère dans l’économie et dans la vie quotidienne, et lorsque les nouveaux alliés investisseurs de la France décideront qu’il est le temps de lever leur OPA, la guerre économique implosera sur tout le territoire et non dans un quartier ou une ville comme la guerre militarisée.
A noter que (pour votre information) je ne suis pas islamophobe et que le but de ce texte est de vous montrer que ce que les Francais (à l’époque sous Mitterrand) percevaient comme étant une dérive intellectuelle fasciste (vu que les milices chrétiennes étaient les Phalanges et les Forces Libanaises), est en fait une réalité actuelle en France.
Je ne cautionne d’aucune manière le massacre de Sabra et Chatila (essentiellement des civils Palestiniens), mais il faut comprendre que ce massacre a été commis en représailles aux massacres de villages chrétiens comme Damour et ses alentours, et comme une réponse directe (le lendemain) à l’assassinat du président nouvellement élu Bachir Gemayel (Chrétien), le tout sous couvert et appui de Tsahal (armée Israélienne) présente au Liban à cette époque.
Personnellement, je suis pour la politique d’ouverture opérée au Liban pour le mouvement Chiite (musulman). C’est la montée radicale des Sunnites (Frères Musulmans et autres) qui m’effraie; montée qui est favorisée par ce que toute le monde appelle le « printemps arabe » mais qui en fait consiste en un « hiver islamiste ». Preuve en est: La Libye où le premier geste des libérateurs était d’abolir les lois civiles matrimoniales et les remplacer par la Charia ; L’Egypte et sa nouvelle constitution ; La Tunisie et les amendements législatifs.

 

Pour informations, les Chrétiens de Syrie sont persécutés (http://www.youtube.com/watch?v=x2Pro9Fp_ag) par ceux qui prônent la démocratie au même titre que les Libyens, Egyptiens et Tunisiens. Et que dire des Chrétiens d’Irak qui n’y sont plus…

Je finirai par la maxime d’Einstein que je vous conseille de bien méditer : « le monde est dangereux à vivre non pas tant à cause de ceux qui font du mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. »

Georges

 

 

 

 

Publicités

Publié 2 mars 2013 par jacqueslucienne dans == CONSO

  • CA POURRAIT CORRESPONDRE A UN CERTAIN FRANCOIS_
    il etait une fois un enorme monstre qui mangeait tous les habitants de la foret! Rien ne pouvait l'arreter.Mais un jour,il s'ecroula raide mort... a l'autopsie on constata qu'il avait un anus si minuscule qu'il ne pouvait pas evacuertout ce qu'il avait devore. MORALITE:quand t'es un petit trou du cul,evite d'avoir une grande gueule

  • MAZARIN

    A méditer, la citation de Colbert & Mazarin, qui n'a pas pris une seule ride !

    Colbert : Pour trouver de l'argent, il arrive un moment où tripoter ne suffit plus. j’aimerais que Monsieur le Surintendant m'explique comment on s'y prend pour dépenser encore quand on est déjà endetté jusqu'au cou…
    > > > > > > > > > > Mazarin: Quand on est un simple mortel, bien sûr, et qu'on est couvert de dettes, on va en prison. Mais l'État…, lui, c’est différent. On ne peut pas jeter l'État en prison. Alors, il continue, il creuse la dette ! Tous les États font ça.
    > > > > > > > > > > Colbert : Ah oui ? Vous croyez ? Cependant, il nous faut de l'argent. Et comment en trouver quand on a déjà créé tous les impôts imaginables ?
    > > > > > > > > > > Mazarin : On en crée d'autres.
    > > > > > > > > > > Colbert : Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus qu'ils ne le sont déjà.
    > > > > > > > > > > Mazarin : Oui, c’est impossible.
    > > > > > > > > > > Colbert : Alors, les riches ?
    > > > > > > > > > > Mazarin: Les riches, non plus. Ils ne dépenseraient plus. Un riche qui dépense fait vivre des centaines de pauvres
    > > > > > > > > > > Colbert : Alors, comment fait-on ?
    > > > > > > > > > > Mazarin: Colbert, tu raisonnes comme un pot de chambre sous le derrière d'un malade ! il y a quantité de gens qui sont entre les deux, ni pauvres, ni riches… Des Français qui travaillent, rêvant d'être riches et redoutant d'être pauvres ! c'est ceux-là que nous devons taxer, encore plus, toujours plus ! Ceux là ! Plus tu leur prends, plus ils travaillent pour compenser… c'est un réservoir inépuisable.
    > > > > > > > > > >
    > > > > > > > > > > Extrait du "Diable Rouge" !
    > > > > > > > > > > C'était il y a 4 siècles !