En voilà un qui n’aime pas les lettres anonymes !!!!!!!!!!!

Faire suivre..
Monsieur le Président,
J’espère que votre secrétariat va être submergé par le courrier des retraités !!
Ceux qui sont en retraite de nos jours n’ont pas travaillé 35h par semaine, n’ont pas eu 5 semaines de congés payés, 20 jours de RTT,
n’ont pas commencé à travailler entre 22 et 25 ans, et pour beaucoup, les retraités du privé, ont travaillé après 60 ans, en ayant commencé
à 16 ans voir moins !
Et, aujourd’hui, ils devraient être pénalisés, quelle honte!
Ils ont largement cotisé.
Les retraités aident leurs enfants, petits enfants. Le chômage touche tout le monde. Les études sont de plus en plus chères, et les
grands-parents sont continuellement sollicités.
Alors STOP !
Il y a des économies à faire dans ce pays, mais les énarques, sont tellement loin des réalités quotidiennes…
Des amies à moi, ouvrières en couture, touchent aujourd’hui 900 € /mois et les exemples comme celui-là ne manquent pas…
Ces femmes dont il est question, vont devoir sauver la sécurité sociale, dont profitent certains qui n’ont jamais cotisé ?
Des vieux retraités habitant de vieux logements mal isolés vont devoir payer plus cher leur électricité pendant que des étrangers en
situation irrégulière vont être logés et chauffés, aux frais du contribuable.
Honte à vous, gens de gauche, près du peuple soit disant.
Je n’ai pas fait de grandes études, mais je peux vous donner quelques solutions pour faire des économies :
– Supprimer le SENAT qui ne sert à rien, et que vous avez tant décrié quand vous n’en aviez pas le contrôle ! 80% de ces gens ont largement
dépassé l’âge de la retraite, et continuent de percevoir des revenus indécents, pour dormir dans des sièges confortables !
– Diviser par deux le nombre des députés, cela suffirait.
– Supprimer les budgets alloués par l’Etat à la presse quotidienne,aux journaux télévisés, aux radios. Qu’ils se financent avec la
publicité.
– Supprimer la gratuité totale de l’ENA, ou bien exigé que les frais d’études soient remboursés par ceux qui, nanti du titre, ne servent
pas l’administration Française mais accèdent à des postes de cadres dirigeants dans le privé, pour se gaver….
– Supprimer les avantages donnés aux fonctionnaires en poste outre-mer, et aux investisseurs. Tous les départements français
devraient être égaux.
– Aligner le système de retraite des fonctionnaires sur le système des privés, vous qui parlez toujours de supprimer les privilèges.
– Rétablir les 39 heures/semaine dans la fonction publique.
– Supprimer les subventions aux multiples associations, dont beaucoup sont, comme SOS racisme, des officines de la gauche.
– On peut aussi supprimer les abattements d’impôts octroyés aux journalistes !
C’est un avantage injuste, mais c’est vrai qu’ils ont largement contribué à l’arrivée au pouvoir de la gauche, et qu’il faut donc les
récompenser…mais : motus !
Cet argent gaspillé sont NOS impôts, alors STOP !
– Un peu plus de contrôles pour éviter les arrêts maladie de complaisance, lorsque sortent les champignons où passent les palombes
dans le sud –ouest et ainsi réduire un peu le trou de la CPAM.
– STOP aux primes allouées aux médecins qui ne prescrivent pas trop de médicaments ! ils font tout simplement leur travail
consciencieusement, en évitant d’engraisser les grands laboratoires pharmaceutiques, si bien défendus par Mme Bachelot, HONTE à elle, qui
est prête à tout pour continuer à exister avec son fils « planqué ».
– Passer des accords avec les dirigeants des pays étrangers, pour que les voyous à double nationalité), soient emprisonnés dans leur pays
d’origine pour la durée de leur peine, et ne soient pas à la charge de notre Pays.
Cela désengorger sérieusement nos prisons.
Et très souvent, chez eux les prisons sont des vrais centres de détention et non des centres de loisirs qui nous coûtent très cher.
– STOP à l’AME (L’aide médicale de l’État) est un dispositif permettant aux étrangers en situation irrégulière de bénéficier d’un accès aux soins). C’est une véritable pompe aspirante. On vient en France pour se faire soigner gratuitement.
Les corps médicaux et pharmaceutique y trouvent leur bonheur, et les cotisations augmentent……….

– STOP aux voyages officiels à l’étranger avec deux ou trois avions remplis de ministres, de fonctionnaires, d’artistes sympathisants.Ces déplacements sont simplement des « remerciements », des vacances offertes gracieusement… et à la charge du contribuable.
Vous reprochez aux retraités d’avoir trop de temps pour partir en vacances, en week-end, aller au cinéma, au restaurant, au club de
sport (pour certains) et alors ? C’est la suite logique d’une vie d’au moins quarante ans de travail.
ce n’est pas une charge pour le pays. Les retraités ne placent pas leur argent dans les paradis fiscaux. Ils contribuent à faire tourner
l’économie.
Et c’est encore sur cette population que l’on veut frapper !
Les retraités propriétaires sont montrés du doigt !! mais ils se sont privés toute leur vie pour ne plus avoir de loyer à payer pendant leur
retraite, ils payent déjà sur leur logement, qu’ils ont remboursé en 15 ou 20 ans, des impôts fonciers de plus en plus lourds…
I ceux qui ont profité des largesses de la société toute leur vie ?
Et maintenant il est question de les imposer sur un « loyer fictif »mais n’est ce pas déjà cela l’impôt foncier ?
Vous n’ignorez pas les tarifs d’hébergement des maisons de retraite 2200 euros et plus par mois, qui peut financer cela ?
Celles et ceux qui n’en n’ont pas les moyens se retrouvent dans des mouroirs, alors que les prisons sont de plus en plus luxueuses et
gratuites !
La fameuse «relance» dont vous aviez le secret se traduit aujourd’hui’hui par une croissance zéro en 2012 et aussi en 2013. Diminuer le cout du travail ne couterait rien si l’on revenait aux quatre semaines de congés, mais ce sont les syndicats qui vous ont fait roi et aujourd’hui ils vous tiennent, qui le refusent.
Alors vous amusez la galerie avec le mariage des homos et le vote des étrangers….
Le remue-ménage autour d’une bande de petits voyous islamistes est bienvenu pour faire oublier que dans les sondages votre côte est en
chute libre.
Les français ne sont peut être pas aussi cons que vous le pensez !
Ne méprisez pas ce message et agréez, Monsieur le Président, mes salutations.
Cette lettre exprime ce qu’un très grand nombre de personnes découvrent, pensent, et veulent dire haut et fort !
Hélas … je suis sûr que son destinataire, principal intéressé, s’en moquera, enfermé dans sa « normattitude », entouré de son gouvernement
de pieds nickelés et imbu de sa haute fonction de Président élu !

Faîtes suivre SVP

Nous avons un droit de citoyens, celui de dénoncer un Etat catastrophe.

Alain Dubaquié
6, rue de Lion
Frontenay sur Dive
F-86330 SAINT JEAN DE SAUVES
France
Tel : 0549505784
Qui regrette beaucoup d’avoir voté pour vous !
Faire suivre..

Publicités

Publié 22 février 2013 par jacqueslucienne dans == CONSO

  • CA POURRAIT CORRESPONDRE A UN CERTAIN FRANCOIS_
    il etait une fois un enorme monstre qui mangeait tous les habitants de la foret! Rien ne pouvait l'arreter.Mais un jour,il s'ecroula raide mort... a l'autopsie on constata qu'il avait un anus si minuscule qu'il ne pouvait pas evacuertout ce qu'il avait devore. MORALITE:quand t'es un petit trou du cul,evite d'avoir une grande gueule

  • MAZARIN

    A méditer, la citation de Colbert & Mazarin, qui n'a pas pris une seule ride !

    Colbert : Pour trouver de l'argent, il arrive un moment où tripoter ne suffit plus. j’aimerais que Monsieur le Surintendant m'explique comment on s'y prend pour dépenser encore quand on est déjà endetté jusqu'au cou…
    > > > > > > > > > > Mazarin: Quand on est un simple mortel, bien sûr, et qu'on est couvert de dettes, on va en prison. Mais l'État…, lui, c’est différent. On ne peut pas jeter l'État en prison. Alors, il continue, il creuse la dette ! Tous les États font ça.
    > > > > > > > > > > Colbert : Ah oui ? Vous croyez ? Cependant, il nous faut de l'argent. Et comment en trouver quand on a déjà créé tous les impôts imaginables ?
    > > > > > > > > > > Mazarin : On en crée d'autres.
    > > > > > > > > > > Colbert : Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus qu'ils ne le sont déjà.
    > > > > > > > > > > Mazarin : Oui, c’est impossible.
    > > > > > > > > > > Colbert : Alors, les riches ?
    > > > > > > > > > > Mazarin: Les riches, non plus. Ils ne dépenseraient plus. Un riche qui dépense fait vivre des centaines de pauvres
    > > > > > > > > > > Colbert : Alors, comment fait-on ?
    > > > > > > > > > > Mazarin: Colbert, tu raisonnes comme un pot de chambre sous le derrière d'un malade ! il y a quantité de gens qui sont entre les deux, ni pauvres, ni riches… Des Français qui travaillent, rêvant d'être riches et redoutant d'être pauvres ! c'est ceux-là que nous devons taxer, encore plus, toujours plus ! Ceux là ! Plus tu leur prends, plus ils travaillent pour compenser… c'est un réservoir inépuisable.
    > > > > > > > > > >
    > > > > > > > > > > Extrait du "Diable Rouge" !
    > > > > > > > > > > C'était il y a 4 siècles !