Rien a foutre

Rien a foutre de ce qui se passe ailleurs dans les autres pays, chez nous c’est bien plus grave, occupons nous de nous … !!!

Rien a foutre de ce qui se passe ailleurs dans les autres pays, chez nous c’est bien plus grave, occupons nous de nous, avant de nous occuper des autres … !!!

Nous ne pouvons de toute façon pas subvenir a toute la misère du monde et même si on le pouvait …

Eux lèveront t’ils le petit doigt pour nous quand nous seront dans la merde… !!!

Manipulation de notre intellect

La manipulation

de l’homme par l’homme

au lavage de cerveaux

De par la télévision avec l’aide appuyé des médias sous les ordres d’un gouvernement de corrompu nous sommes manipulés constamment.

Il y a d’autres choses chez nous bien plus urgentes, pressantes et menaçantes que les actualités et les problèmes des autres pays.

On nous manipule du matin au soir et on nous lave le cerveaux avec non seulement des infos bien souvent fausse mais avec des images qui parfois ont même fait l’objet de manipulation ou de montage a fin de mieux nous émouvoir sur les problèmes des autres pays de la planèt.

J’accuse les médias de détourner l’information afin de faire oublier a notre peuple les véritables problèmes de notre pays, des dangers très graves qui nous guettent.

Ce qui se passe chez nous est bien plus important ….

Nous subissons une immigration gigantesque, non nécessaire, non voulue, obligatoire, et de très mauvaise qualité qui ronge et détruit le pays peu à peu.

Nos belles jeunes filles à la peau blanche sont violées dans le métro, dans les trains, dans les rues sombres, les parkings ou les caves d’immeubles.

Nos petites têtes blondes sont rackettés dans les cours d’école, nos professeurs insultés, battus ou menacés de mort, les échecs scolaires s’enchainent à un rythme effréné, on siffle la marseillaise dans les stades et se torche le cul avec notre drapeau.

Nos adolescents sont drogués.

Nos pompiers caillassés et nos policiers tirés comme des lapins.

On nous impose une religion rivale-mortelle de la nôtre et des coutumes stupides et d’un autre âge.

On raye d’un trait de plume nos grands hommes et génies des manuels scolaires.

On nous interdit toute forme d’amour-propre ou de fierté.

Pour faire plaisir à quelques intellectuels médiocres et paresseux qui refusent tout travail manuel pour eux-mêmes et leurs enfants on baisse le niveau des études, et on remplit lycées, facultés et administrations de gens inutiles et coûteux, tout en déracinant des millions de gens qui ont des siècles voire des millénaires de retard.

Deux mille ans de travail, de souffrance et de génie sont peu à peu effacés par une poignée d’intellectuels stupides qui n’ont pas l’ombre du moindre bon sens.

Notre belle France à la peau de lait, qui a nourri et protégé tant et tant de nations agonise tout doucement, sur ses propres terres, ignorée de tous et on nous parle du dernier enfant de Sarkozy , de DSK ou du G 20 ou encore des révoltes dans les pays arabe, du renverssement de leurs dirigeant, de la famine des uns et des inondation des autres, la dette des uns ou encore la misère des autres … y en a marre !!!

Regardons ce qui se passe chez nous.

Les médias devraient parler de ce qui est le plus important pour nous… de ce qu’il se passe ICI  ET MAINTENANT

Les médias ne font pas leur boulot … ils se foutent de nous !

Source : FRANCE REVOLUTION

 

02.11.2011

Du ridicule en passant par la lâcheté des autorités de police et le laisser faire de nos dirigeants donne aujourd’hui cela …!!!

Un enseignant parle en classe de jambons,

une famille musulman dépose plainte

Décidément partout ou ils sont présents

c’ est le souk.

Espagne :

Un enseignant à Toulouse Menendez a été dénoncée par une famille musulmane en ligne pour son fils, un étudiant de première année de lycée, estime que l’a offensé au cours d’une leçon de géographie, comme ce journal ont rapporté des sources de l’institut. Ce milieu a été informé que le professeur donnait un cours normalement sur ​​les différents climats sur la planète et utilisé la ville de Grenade du Trevélez comme un exemple de climat froid et sec. Pour l’anecdote, le professeur a dit que c’est précisément ce climat favorable jambons guérir. Puis l’étudiant a demandé à l’enseignant de ne pas parler des jambons puisque la question a été offensé d’être un musulman. Comme ce journal a appris de sources situées dans le centre, le professeur a répondu que c’était juste un exemple et qu’il ne prend pas en compte les cours de religion pratiquer leurs élèves. Cela aurait pu être tout simplement un échange de vues, mais la famille de l’enfant, qui n’est jamais venu à parler à l’enseignant sur ​​l’incident en classe, n’a pas hésité à déposer une plainte contre enseignés au poste de police de la Police nationale. Bien que personne ne l’a contacté, apparemment un parent de l’enfant si elles allaient à l’école pour parler à la directrice des études et de protester contre l’exemple que l’enseignant avait en classe de la géographie. agents de police judiciaire Menéndez Tolosa est venu hier pour l’enseignant de témoigner sur les événements survenus pendant la classe. En outre, les fonctionnaires ont demandé des documents disciplinaires et académiques de l’enfant dans cette école et le centre ancien où j’étais à l’école. Ce milieu a appris que l’enseignant est accusé d’être l’auteur d’un crime présumé de mauvais traitements de travail, prétendant motivations racistes et xénophobes ainsi. Le Bureau provincial de l’Éducation a également confirmé à ce journal hier qu’ils savaient réellement que ces événements avaient eu lieu et que l’enseignant avait été signalée à la police nationale, mais a refusé de commenter. enseignants et les élèves centre sont outrés par cette situation car il est aussi un professeur de réputation qui a plus de deux décennies consacrées à l’enseignement, il a donc enseigné à des milliers de jeunes gens et n’a jamais eu un problème comme celui-ci. Pour cette raison, il est très affecté. En dépit d’être un moment difficile, l’enseignant toujours en cours à l’école et s’acquitter de leurs obligations envers leurs étudiants. La police nationale garde ouvertes l’enquête sur ces faits allégués par la famille de mineures et devra attendre le résultat à la règle de l’autorité judiciaire dans le procès de délits lorsqu’il est maintenu.
Source : Alain Sanders.

Date : 2011-

…l’Islam ! Alain Sanders a évoqué récemment dans Présent la plainte déposée en Espagne par la famille d’un élève musulman, au motif que son professeur de géographie avait osé parler de jambon !
Le professeur José Reyes (25 ans d’enseignement) faisait une leçon sur le climat et il a illustré son cours par une anecdote, en parlant des jambons du village de Trevelez, qui arrivent à maturation plus tôt, en raison du climat froid et sec.
Selon le journal El Diario de Cádiz, l’élève avait interrompu le professeur en lui demandant de ne pas parler de jambon, car, étant musulman, il se sentait offensé. En apprenant les faits et “sans chercher même à s’entretenir avec le professeur”, ses parents avaient porté plainte contre ce dernier à la police nationale “pour comportement raciste et xénophobe”.
“Le plus extravagant, soulignait Sanders, c’est que les services de police, au lieu de rappeler ces musulmans à la décence et au respect de l’hispanité et du christianisme du royaume espagnol, ont convoqué le professeur pour l’interroger sur les faits lui étant reprochés.”
Aux dernières nouvelles, le juge espagnol Juan Cisneros a cependant eu le bon sens (peut-être devrais-je ajouter : le courage) de rejeter la plainte !…
V. (qui vient de signer votre pétition !)

 

Contre les caricatures de Mahomet, Charlie Hebdo détruit par un incendie criminel

Qui d’après vous a bien pu incendier les locaux du journal

ci ce n’est toujours les même que cela dérange,

une certaine élite de la communauté musulmanne

La rédaction du journal satirique Charlie Hebdo, qui publie ce mercredi un numéro spécial après les élections en Tunisie, a été détruite dans la nuit de mardi à mercredi par un incendie criminel, a-t-on appris mercredi de source policière, évoquant un jet de "cocktail molotov".

Bha oui, c’est normal … personne n’a le droit de se moquer de mahomet sous peine de mort, l’intolérence même est bien présente dans cette communauté qui n’accepte rien, ni les caricatures, ni les histoires ou blagues les concernant qui sont pourtant rien que de l’humour comme nous pourrions en faire sur n’importe quelle communauté de la planet, heureusement que les Belges, les Corses … etc, ne viennent pas tout brûler a chaque fois qu’un article de presse ou une histoire, même une caricature leurs déplaisent … c’est devenu grave ahurissant comment ces gens la se comportent sur notre territoire.

Mais non de dieu, si ça ne leurs plais pas, qu’ils rentrent chez eux, mais qu’ils ne viennent pas foutre la merde en France, non content de la foutre chez eux, ils faut encore qu’ils transportent leurs haine sur tout les continents, mais restez donc chez vous nous de dieu, on a pas besoin de vous et celui qui a dit que vous étiez vous l’immigration une chance pour la France, on devrait lui facturer tout ce que vous avez détruit ou brûler depuis la fin de la guerre d’Algérie, car personne n’ose le dire mais moi je le dis et je répette tout haut puis je confirme que vous êtes le cancer et la plaie de notre société et si ça ne vous plaît pas … c’est du pareil au même … vous comprenez ce que je dis et nous sommes des millions de Français a le penser et maintenant a le dire tout haut, vous nous faites chier grave … donc si vous n’êtes pas content de ce que vous offre la France bien généreusement et bien vous rentrez chez vous et vous vérrez bien si la bas au bled vous disposerez des aides sociales et de la CMU ou l’AME.

Maintenant il y en a marre de trimer comme des cons pour payer votre inactivité, de vous nourrir, vous soigner et vous loger pour rien, avec comme seule contre parti votre haine et votre intolérance, vous êtes moyénageux et complètement incompatible avec notre société, vous êtes incapable de vous intégrer, votre seul but procréer par le ventre de nos femmes pour mieux subtiliser le pouvoir et imposer vos lois islamique de merde qui ne sont que haine, pédophilie et barbarie.

Vous voulez me faire condamner pour mes propos, surtout ne vous génez pas, je ne suis pas le seul aujourd’hui a n’attendre que cela pour faire bouger les choses et participer pleinement a faire dégager du sol de France tout les profiteurs de votre espèce … , nous sommes au bord de la révolte et le jour ou nous allons nous fâcher, mieux vaut pour vous de faire vos valoches et retourner au blède en 4éme vitesse … Grrrr .

Dominique, président de FRANCE REVOLUTION

Retour sur l’incendie …..

L’incendie, qui s’est déclenché "aux alentours de 01H00 du matin" au 62 boulevard Davout (XXe arrondissement), est "maîtrisé et n’a fait aucun blessé", a-t-on indiqué de même source.

"Il n’y a pas d’interpellation", a-t-on ajouté, tout en évoquant un jet de "cocktail molotov" pour expliquer l’origine de l’incendie. "L’enquête devra le confirmer", a-t-on toutefois souligné.

Selon le médecin urgentiste et chroniqueur Patrick Pelloux, joint sur place par l’AFP, le cocktail molotov aurait été lancé "sur la devanture et aurait mis le feu au système informatique".

Le journal, rebaptisé pour l’occasion "Charia Hebdo", a décidé de faire de Mahomet le "rédacteur en chef" de son numéro de ce mercredi, afin de "fêter la victoire" du parti islamiste Ennahda en Tunisie.

"Tout est détruit", a témoigné M. Pelloux. "Le poste de maquette a brûlé et il y a de la suie partout, le système électrique a fondu", a précisé le directeur de la publication, le dessinateur Charb, également joint sur place par l’AFP.

Pour lui, l’incendie est directement "lié" à la publication de ce mercredi.

"Sur Twitter, sur Facebook, on a reçu pas mal de lettres de protestation, de menaces, d’insultes", que la direction du journal s’apprêtait à transmettre à la police, a-t-il expliqué.

Le journal avait déjà reçu des menaces lors de la publication des caricatures de Mahomet en 2006, mais le numéro de ce mercredi "n’a pas la même portée, c’est plus déconnant qu’autre chose", et seule la couverture avait été diffusée au moment de l’incendie, "pas le contenu" du journal, a-t-il souligné.

Les locaux de Charlie Hebdo du boulevard Davout abritent notamment la rédaction, le service de fabrication des maquettes, des bureaux et des stocks merchandising.

La police judiciaire de Paris a été saisie de l’enquête.

Source : AFP

Publicités

Publié 2 novembre 2011 par jacqueslucienne dans == CONSO

  • CA POURRAIT CORRESPONDRE A UN CERTAIN FRANCOIS_
    il etait une fois un enorme monstre qui mangeait tous les habitants de la foret! Rien ne pouvait l'arreter.Mais un jour,il s'ecroula raide mort... a l'autopsie on constata qu'il avait un anus si minuscule qu'il ne pouvait pas evacuertout ce qu'il avait devore. MORALITE:quand t'es un petit trou du cul,evite d'avoir une grande gueule

  • MAZARIN

    A méditer, la citation de Colbert & Mazarin, qui n'a pas pris une seule ride !

    Colbert : Pour trouver de l'argent, il arrive un moment où tripoter ne suffit plus. j’aimerais que Monsieur le Surintendant m'explique comment on s'y prend pour dépenser encore quand on est déjà endetté jusqu'au cou…
    > > > > > > > > > > Mazarin: Quand on est un simple mortel, bien sûr, et qu'on est couvert de dettes, on va en prison. Mais l'État…, lui, c’est différent. On ne peut pas jeter l'État en prison. Alors, il continue, il creuse la dette ! Tous les États font ça.
    > > > > > > > > > > Colbert : Ah oui ? Vous croyez ? Cependant, il nous faut de l'argent. Et comment en trouver quand on a déjà créé tous les impôts imaginables ?
    > > > > > > > > > > Mazarin : On en crée d'autres.
    > > > > > > > > > > Colbert : Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus qu'ils ne le sont déjà.
    > > > > > > > > > > Mazarin : Oui, c’est impossible.
    > > > > > > > > > > Colbert : Alors, les riches ?
    > > > > > > > > > > Mazarin: Les riches, non plus. Ils ne dépenseraient plus. Un riche qui dépense fait vivre des centaines de pauvres
    > > > > > > > > > > Colbert : Alors, comment fait-on ?
    > > > > > > > > > > Mazarin: Colbert, tu raisonnes comme un pot de chambre sous le derrière d'un malade ! il y a quantité de gens qui sont entre les deux, ni pauvres, ni riches… Des Français qui travaillent, rêvant d'être riches et redoutant d'être pauvres ! c'est ceux-là que nous devons taxer, encore plus, toujours plus ! Ceux là ! Plus tu leur prends, plus ils travaillent pour compenser… c'est un réservoir inépuisable.
    > > > > > > > > > >
    > > > > > > > > > > Extrait du "Diable Rouge" !
    > > > > > > > > > > C'était il y a 4 siècles !